Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 01:26
Suite à plusieurs réponses faite à des internautes ou des gens croisés lors de la campagne du premier tour de ces cantonales, j'ai répondu plus longuement aux remarques d'un internaute, je me suis permis toutefois de retirer certains passages :


Question de l'internaute :

Bonjour,
Je reçois par la Poste, comme tout électeur, les présentations de programmes électoraux de chaque candidat pour les prochaines élections cantonales. De sensibilité de centre droit, je ne vous cache pas ma déception à la lecture de votre document "Mouvement Démocrate". Certains, comme LES VERTS ou le PS, proposent des initiatives (bonnes ou mauvaises d'ailleurs) très concrètes: faciliter les déplacements d'Indre vers les teminus de tramway, rénovation urbaine du sillon de Bretagne....A part l'ouverture d'un centre médical publique sur le canton, dont l'urgence ne m'apparait pas probante compte tenu du corps médical actuellement en place, seules des généralités figurent sur votre document. C'est d'autant plus regrettable que les élections municipales et cantonnales permettent justement , à mon sens, de s'affranchir du discours politique habituel en proposant aux gens des solutions locales et concrètes. Cordialement.
M. "X"

et voici la réponse faite :

Bonjour Monsieur
 Je vous remercie pour votre commentaire et vos remarques constructives, et surtout de vous intéresser aux élections, et qui plus est cantonales, j'ai parfois eu peur que certains aillent voter pour Monsieur OBAMA ou Mme CLINTON tellement les cantonales ont été passées sous silence dans les grands médias nationaux.
 
 Je vais me permettre de répondre assez longuement, et peut-être de manière assez destructurée, et je m'en excuse par avance, mais votre intervention va me permettre de travailler à mon site internet pour communiquer à l'avenir avec une partie des nos concitoyens, c'est pourquoi je souhaiterai également de vous demander l'autorisation de poster sur mon blog votre question et ma réponse.
 
 RÉPONSE :
 
 Ma démarche est récente et nouvelle, je ne le cache pas, et j'ai encore peut-être la naïveté de croire que je pourrai faire encore mieux que dans mon engagement professionnel ou associatif.
 
 Ma démarche s'inscrit dans un souhait de rajeunissement de la classe politique,  un renouveau démocratique sans opposition systématique, surtout droite/gauche (j'aime bien le pingpong et le tennis, mais comme sport seulement).
 Il faut avancer, et je suis maintenant persuadé que ce ne peut être qu'en allant dans le même sens, celui du bon sens et du pragmatisme.
 
 Il faut donc avoir toujours la vision d'un travail collectif avec les autres élus, mais surtout nos concitoyens sur le canton Indre Saint Herblain Ouest, mais aussi sur le territoire du département dans son entier.
 
 Je n'ai pas souhaité aligner  des dizaines de propositions qui auraient parues bonnes pour certains, moins bonnes pour d'autres.
 
 Je suis d'ailleurs prêt à soutenir nombre de celles de mes adversaires aux cantonales qui, à ma surprise, ont eu l'idée de se présenter devant les électeurs du canton en ordre dispersé alors qu'ils sont tous sur la liste commune aux municipales de Saint Herblain de Monsieur Gautier.
 
 Je suis un petit entrepreneur, et je sais ce que c'est de faire avancer les gens (responsable, administration, salariés, clients) dans le même sens pour arriver à la satisfaction de chacun.
 
 Je ne serai pas le seul conseiller générale, d'ailleurs seul la moitié des "mandats" sont remis aux votes des électeurs dimanche prochain.
 Ce que vous appelez des "généralités" sont un re-cadrage et/ou l'accentuation de priorités déjà plus ou moins bien mis en oeuvre sur le canton et le département par la majorité actuelle sans vouloir tout casser, même si je ne manquerai pas d'audace et d'idée pour défendre les intérêts du canton.
 
 Il faut être pragmatique, faire les choses avec bon sens et ne pas chercher à proposer plus si on peut faire la même chose en mieux sur des voies déjà engagées.
 Je n'ai pas la prétention d'avoir inventé l'eau froide ni rechercher à imposer l'eau chaude. Je ne détiens pas la vérité, et le présente comme celà aux électeurs.
(Bon OK, je l'accorde, c'est un peu banal, mais sincère)
 J'aurai aussi pu alligner 150 mesures, mais après cet exercice inutile, c'est difficile de dire qu'on va chercher le compromis et l'évolution de ces idées arrêtées, couchées sur le papier...
 
 Je ne souhaite pas faire de "révolution orange", elle aurait sans doute un sens au niveau nationale, elle ne l'a pas au niveau local d'un département vu ses très importantes attributions méconnues de beaucoup, attributions principalement dite "sociales" au regard des dépenses budgétaires.
 
 Ces voies sont toujours coûteuses. Certaines sont nécessaires à mettre en oeuvre. Il faut, comme vous le dite, choisir les priorités.
 
 Je ne veux pas être de ceux qui vont, au nom d'une mode ou d'un dogme, aller proposer des idées plus ou moins coûteuses (les goutes d'eau font les grandes rivières, et c'est valable dans les 2 sens, et pour mes propres propositions).
 
 Tous n'est pas mauvais ou tout bon, les idées sont bonnes à prendre, à étudier et améliorer ensemble de tous bords (ou presque).
 
 Je connais le territoire depuis quelques temps maintenant. Mais je ne viens pas de loin, je suis du quartier Zola de Nantes depuis ma naissance.
 Je suis très impliqué dans certains tissus associatifs et principalement celui dit à mon grand regret "écologiste" puisque j'ai toujours (depuis 19 ans) défendu l'idée que l'environnement, le cadre de vie et ce que l'on galvaude maintenant le "Développement Durable" est l'affaire de tous et non d'un parti.
 
 D'ailleurs dans "développement durable" il y a "développement" ce qui est assez antinomique avec l'image que les "nouveaux" utilisateurs du terme donne à cette démarche.
 Je traduit donc plutôt par "développment soutenable" dans ce cas là, traduction d'ailleurs plus proche du terme anglais né à la suite des accords de Kioto puis de la charte
Aarlborg (origine des "agenda 21" nationaux et locaux) il y a maintenant plus de 20 ans je crois.
 
 Qu'est ce que réellement le développement durable ?
 Ça nous concerne TOUS et ça concerne TOUTES les idées, TOUTES les actions, TOUS les postes de dépenses qui vont avec.

C'est donc un modèle de société à part entière.

C'est TROIS PILIERS : Le social, l'économique, l'environnement s'imbriquent les uns aux autres, et il faut trouver un équilibre en tous ça.
 
 A partir de ce constat, j'ai étudiés les propositions, les remarques que j'ai collecté auprès de nos concitoyens du canton, et du département.
 
 Je me suis rendu compte que mes adversaires, comme à leur habitude, avançaient des idées pour le canton même si le département n'en a pas les attributions, ou les a délégués.
 
Résultat : RMI, RMA, collèges etc..., ça ronronne et fait augmenter par automatisme la fiscalité, il faudrait surtout regarder à améliorer le service rendu par rapport aux budgets engagés, et surtout voir revenir un peu plus nos impôts vers le canton.
 
 Mes propositions se veulent être une démarche pour les 15 à 20 prochaines années. Je suis donc persuadé que par ses propositions j'ai fait preuve d'originalité. Il est vrai, à ma décharge, que sur un A4, quand on n'est pas rodé aux principes du programme politique de la profession de fois, c'est difficile de faire passer cette idée en si peu de place, tout en restant lisible pour tous.
 
 Sachez monsieur pour finir que je ne sais pas bien ce que l'on pourra proposer pour notre canton dans les 20 prochaines années.
 En effet, un très gros projet va "chambouler" très fortement celui-ci de manière TRÈS DURABLE.

 
 Que l'on soit pour ou contre, il faut bien entendre chacun, mais surtout ne pas mentir, qui plus est par omission.
 
 Je veux parler le aéroport du grand Ouest de Notre Dame des landes, surtout nanto-nantais si l'on suis bien les média alors qu'il est présenté comme nécessaire pour le développement des régions avoisinantes.
 
 L'état (et presque tous nos élus du moment), a décider d'un "grand" petit aéroport à Notre Dame des Landes, (je n'ouvre pas ici le débat) TOUT EN SE DÉSENGAGEANT en en faisant un "outil d'aménagement du territoire" PRIVÉ.
 
 Financièrement parlant, pour les collectivités c'est certainement intéressant dans l'immédiat en terme d'investissement. On nous dit que c'est très juteux à long temre.

 Je ne pense pas pour le contribuable de Loire Atlantique et je serai vigilant sur ce point.
Il faudrait je pense remettre la charrue après les boeufs, réétudier le dossier avec toute les populations concernées, et étudier les alternatives possibles : il est urgent d'attendre.

Je suis persuadé qu''il faudrait demander au Habitants du département de se prononcer, celà lancerai un vrai débat de fond, et la démocratie s'en porterait beaucoup mieux.

 
 (...)

 
 L'IDÉE DE CENTRE MEDICAL PUBLIC :
 
 Bien entendu cette idée ressort de commentaires tournant autour du "parcours de soins de chacun"
 et chacun à ses priorité du moment. J'aimerai bien entendu faire travailler la maison médicale qui est près du CH NORD, adapter un service à cette idée ? La polyclinique aussi. Elle le fait déjà en parti pour certains soins.  mais c'est privé ! 
(...)
Je vois donc celà plus comme un centre autonome intercommunal.
 L'urgence dans ce projet est pour ceux du canton qui m'en ont parlé, mais aussi, de montrer que c'est possible pour les zones rurales du département.
 C'est souvent un vrai parcours du combattant.
 Quand surgit un problème, surtout quand vous vous occupez de personnes prenant de l'âge, de jeunes enfants, de personne handicapés, même aux heures d'ouverture des cabinets médicaux traditionnels on vous envoie vers le CHU Hôtel Dieux (pour l'agglomération nantais) parce que votre enfants s'est cassé un bras, une dent, c'est ouvert le doigt, c'est pris une poussière dans l'oeil, a besoin d'un kiné parce qu'il développe une Bronchiolite on vous envoie aux urgences ? C'est le parcours du combattant, et je comprend ceux qui m'en on parlé.
 C'est vrai que d'expérience il faut trouver un médecin libre (la société SOS médacin est là pour ça) , mais après, il faut trouver la pharmacie de garde, le kiné de garde, etc... proposer tous les corps de métier de la santé, 24h/24, 7 jours sur 7 à nos concitoyen est une idée très bien accueillie.
 
 Et comme les nombreuses idées de mes adversaires, et comme vous le dites, est-elle une priorité ?
 Aujourd'hui, vu l'inquiétude des français, j'ai pensé que tenter l'expérience sur le canton, puisqu'il y avait une réelle demande était ma proposition principale, et elle va forcément avec ce que vous dites "les déplacements" parce que si personne ne peux y aller, à tout heures, c'est effectivement pas la peine.
 
 Mais là on rentre dans un autre débat, c'est bien gentil de proposer de "
faciliter les déplacements d'Indre vers les teminus de tramway " mais c'est une responsabilité qui a été transférée à Nantes Métropole. Bien sûr que je soutien cette idée, c'est nécessaire, surtout à Saint Herblain Indre avec ces bourgs disséminés au 4 coins du territoires coupé par des 4 voies et le périphérique nantais. Actuellement une tel décision viendra d'un travail en commun avec les décideurs Nantais, les conseillers communautaires, les communes et seulement un peu le conseil général qui pourra dire que ce serai bien, à la demande de tel conseiller général que l'argent du conseil général attribué à Nantes Métropole aille à améliorer  tel déplacements à Indre Saint Herblain.
 
 Bon, je vous rassure, cette idée est défendue par des listes communales.
 
 
 Espérant avoir retenu votre attention et répondu à vos questions, je suis preneur de vos idées et de toutes suggestions.

(...)
 
bonne réception
sincères salutations et toute mes excuses par avance pour les fautes qui resteraient dans le texte.
 
Emmanuel CITTÉ
Repost 0
Published by Emmanuel CITTÉ
commenter cet article
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 20:04

Bonjour,
Je rends publique ces réponses car j'ai été longtemps confronté au handicap lourd d'un parent proche.

C'est d'ailleur pourquoi j'ai demandé, il y  a quelques années maintenant, de réaliser les 10 mois de mon service national affecté auprès de personnes handicapés lors de mon incorporation sous les drapeaux.

Alors Nantais, la mairie de Nantes a exhaussée ce souhait en me permettant d'être affecté auprès de la direction départemnentale de l'APF de Loire Atlantique en temps que Jeune Appelé du Contingent lorsque celle-ci se trouvait sur Saint Herblain.

Pourtant déjà confronté au handicap,  ce fut une expérience extraordinairement bénéfique, et une leçon d'humanité et de civisme que je revivrai sans doute plus à ce niveau là.

Veuiller donc trouver ci-dessous mes réponses à vos questions suite à votre courrier du 3 mars dernier, que j'ai reçu tardivement. Je m'excuse par avance de ne pouvoir prendre le temps que j'aurai souhaité pour répondre à celles-ci.

Ci-dessous le courrier reçu de l'APF
APF-scan-courrier-aux-candidats-aux--lections-cantonales-de-2008.JPG


Voici le questionnaire pour les élections cantonales de mars 2OO8 reçu.
Mes réponses suivent chaques questions.

 
1.         Les personnes en situation de handicap défendent leur pleine participation
sociale et demandent à être considérées comme des citoyennes à part entière. Pour cela,
I’APF revendique une politique transversale et intégrée du handicap, de toutes les politiques
publiques du Conseil Général, quelles qu’elles soient, qui doivent prendre en compte la
spécificité du handicap (éducation, formation et emploi, transports, politique sociale,
culture, sport...).
-            Comment envisagez-vous, personnellement et en Loire-AtLantique, ce «
réflexe handicap » lorsqu'il s’agit de la mise en oeuvre de politiques
publiques, en particulier de l’organisation de transports accessibles et
adaptés?
Des lois et des normes existent, partant du principe qu'on choisi rarement le handicap, c'est la moindre des choses que les collectivité, quel qu'en soit le prix, les appliquent, montre l'exemple, et soient garant de leur application auprès de tous pour trouver et mettre en oeuvre des solutions et des compromis acceptables par tous.
Réponse : Pour ce qui est de l'organisation de transports accessibles et adaptée, l'effort consenti grâce à l'arrivée du tramway dans l'aglomération principale du département, le choix de maximiser les continuité sur les trottoires et adapter les bus et les arrêt à montré le chemin, même si tous n'est pas idylique, même si beaucoup reste à faire l'exemple est remarquable. Le service des minibus à la demande adaptés complète l'outil. C'est un exemple à suivre pour le réseau des lignes de cars de notre département ainsi que pour les TER.
La principale lacune de ce service réside certainement encore pour beaucoup le coût d'utilisation de ces moyens de transports adatés.
ÉLu, je m'emploirai à rechercher des solutions acceptables pour tous.
 
2.         Les personnes en situation de handicap et leur famille attendent du Conseil
général de Loire-Atlantique une politique sociale de proximité adaptée à leurs besoins....
Or force est de constater que la Maison Départementale des Personnes Handicapées qui a
été mise en place en janvier 2006 ne remplit pas rapidement son office. Les personnes en
situation de handicap et leur famille attendaient mieux de cette MDPH et qu’elle soit une
véritable «tête de réseau », un pôle efficace et pratique d’accueil, d’information et de
réponses adaptées à leurs besoins.
-           Quels moyens envisagez-vous pour que le Conseil Général organise
mieux et développe davantage les missions de cette MDPH, en
particulier en ce qui concerne l’accueil pratique de proximité, les
informations adaptées aux demandeurs, une véritable évaluation des
besoins personnalisée et, surtout, dans des délais de traitement des
dossiers les plus courts?
Réponse :  Il est nécessaire d'adapter les lieux publiques, et former tous les personnels d'accueil de tous services de l'état de répondre aux besoins de tous nos concitoyens, quels qu'ils soient, handicapés ou non. On constate de plus en plus qu'en vieillissant, nous sommes de plus en plus nombreux à être confronté au quotidien de certain tracas de personnes handicapées.
Ceci rejoint les trois points que je développe dans ma campagne au second tour de scrutin sur le Canton Saint Herblain Ouest Indre.
Elu, je souhaite proposer sur le canton des guichets unique pour tous sur le même principe que la "maison médicale". 
 
3.            L’accès aux transports et aux lieux publics (administrations départementales,
collèges, mairies, etc. ...) est essentiel pour permettre la participation sociale des
personnes en situation de handicap.. La loi « handicap » du 11 février 2005 a renforcé les
obligations législatives et fixe un délai maximum pour qu’en 2015 l’accessibilité des lieux
publics et des réseaux de transports existants soit réalisée.
-            Comment le Conseil Général pense-t-il impulser davantage la mise en
accessibilité de tous les lieux publics et des transports du département
de Loire-Atlantique, ce pour respecter le délai de 2015? Quel est le
calendrier pratique de mise en oeuvre du schéma directeur d’accessibilité
et des transports interurbains et scolaires.,..?
Réponse :  Malheureusement, n'étant pas encore élu, j'ai à peu prêt les mêmes informations que vous sur le sujet. Comme je l'indique dans mes réponses aux questions précédentes, les collectivité doivent montrer l'exemple. C'est un dû.
 
4.         Le financement des moyens de compensation, la PCH, est primordial pour
permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder aux aides techniques et
humaines qui leurs sont nécessaires : auxiliaires d’existence, scolaires, aides techniques,
aménagement du logement et du véhicule, aides exceptionnelles....
-            Comment le Conseil Général peut-il garantir et s’engager pour que
chaque personne en situation de handicap puisse obtenir les
financements nécessaires au regard de ses projets ce, quelles que
soient les prestations qu’elle perçoit d’autre part?
Réponse :  Ils doit intervenir en collaboration étroite avec les autres collectivités et services d'aides aux personnes handicapées. Comme je le disais, on ne choisi pas son handicap, et un accident de la vie peut nous faire basculer du jour au lendemain dans ce monde inhospitalier. Tous les services doivent oeuvrer à trouver une solution aceptable par tous. De mon point de vu, et ce en fonction de chaque handicap, toute personne handicapée ne devrait pas avoir à supporter le coût de son handicap afin de pouvoir bénéficier des mêmes prestations et droits que nous autres valide, que celà aille de leur moyen de transport aux adaptations du logement. Ceci s'entend avec du bon sens et du pragmatisme de la part de chacune des parties.

5.         Les services et les établissements sociaux et médicaux-sociaux pour adultes sont
censés apporter des réponses adaptées aux projets des personnes les plus dépendantes.
Pourtant, le schéma départemental reste encore insuffisant au regard des besoins de ces
personnes et de leur famille et certaines demandes restent sans réponses de proximité,
tout comme en matière de service d’aide humaine, d’accompagnement à la vie sociale ou
d’hébergement adaptés.
-            Comment le Conseil Général entend-t-iI réviser ce schéma pour
développer une offre de services adaptés et plus diversifiés dans tout le
département ? Comment le Conseil général peut-il garantir le libre accès
des personnes à ces services, indépendamment de leurs ressources?
Réponse :  Même réponse que pour la question 3, je ne suis pas encore aux fait des affaires du département.
Bon sens et pragmatisme et respect des règle de tous bord doivent forcément donner la réponse adaptée. Je suis convaincu que lorsque la société aura assimilé que l'adaptation du "quotidien" est un dû (hors aide à la vie courante adaptée comme tout valide à ses revenus) quel qu'en soit le prix, on trouvera ça normal.
 
6.            L’amélioration du pouvoir d’achat est la préoccupation majeure des français. Elle
est une question cruciale pour beaucoup de personnes en situation de handicap, en
particulier pour celles qui ne peuvent avoir accès à une activité salariée et qui ont le regret
de devoir leur survie qu’à l’assistance. La politique du développement économique et social
du département devrait d’abord permettre à tous l’accès à un emploi, ce sans
discrimination directe ou indirecte.
 -            Comment le Conseil Général peut-II garantir le maintien dans l’emploi et
l’embauche despersonnes en situation de handicape, en particulier,
dans ses propres services ? Comment peut-il développer l’appel à la
sous-traitance d’entreprises adaptées ou d’établissements et de services
d’aide par le travail? Comment peut-II éviter que cela soit une forme
déguisée de discrimination?
Réponse :  Vaste question. Seule une grande opération de concertation entre les acteurs du problème avec une réelle écoute des besoins, un vrai investissement de chacun, et surtout la volonter de trouver la solution recherchée permettra de faire, soyons réaliste, avancer ce vaste problème, et déjà, de faire en sorte que les loi actielles soient appliquées, et donc un peu plus contraignantes pour les acteurs pour leur mise en application.

Emmauel CITTÉ
candidat MoDem sur le canton Saint Herblain Ouest Indre
 
 
 
 

 

Repost 0
Published by Emmanuel CITTÉ
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 21:39
Madame, Mademoiselle, Monsieur,
Bonjour.
Nous vous remercions pour votre mobilisation de dimanche dernier nous ayant permis ce score de second avec presque 21% des votants exprimés et nous vous donnons, Svetla Guillemot et moi même, rendez-vous dimanche prochain pour la dernière ligne droite.

Bonne semaine

Emmanuel CITTÉ
candidat aux cantonales
canton ST HERBLAIN OUEST INDRE
de Loire Atlantique
Repost 0
Published by Emmanuel CITTÉ
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 17:43
Bonjour,
Ce n'est peut-être pas l'endroit le mieux choisi pour le dire mais, suite au décès d'un second oncle, je souhaitais témoigner mon soutien à ma famille et toutes les familles endeuillées par les ravages du tabagisme, qu'il soit actif et surtout passif.

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs les fumeurs, ayez toujours à l'esprit qu'une fois que vous serez parti, trop tôt, vos proches eux restent...
E.C.
Repost 0
Published by Emmanuel CITTÉ
commenter cet article
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 03:00
En tant que candidat aux élections cantonales, j'ai reçu un courrier de Monsieur Paul LORET de l'association "Bretagne Réunie" pour connaître mon avis sur le rattachement du département de Loire Atlantique à la Région Bretagne.

Voici la réponse que je leur ai fait parvenir.

Monsieur

Nantais de naissance,
je me sent avant tout herblinois, français et européen.
Toutefois, d'origine des côtes d'Armor par une partie de ma famille, je suis resté très proche de la Bretagne ou j'aime encore a aller rencontrer les habitants et les magnifiques paysages qui la compose en souvenir de mes jeunes années passées en famille ou avec des amis du côté de Rostronen, Cahraix, Morlaix, Herquy, Pontrieux, Châteauneuf du Faou, Rennes et plus proche de chez nous Redon ou Pénestin, lorsque le temps m'en laisse le loisir.

S'agissant de la Bretagne administrative et du rattachement de la Loire Atlantique à la Bretagne, si effectivement la Loire Atlantique aurait-eu par le passé à gagner à être en Bretagne, et la Bretagne administrative à gagner à ce que la Loire Atlantique en fasse partie, je ne pense pas que son intégration maintenant soit une priorité.
Si tel était le cas, la fusion serait coûteuse en temps et en argent pour le citoyen contribuable et porterait préjudice aux priorités du moment, d'autant plus qu'après le débat du rattachement administratif, viendrait celui du choix la capitale administrative de la nouvelle Bretagne, et de la gestion du personnel de la Région des Pays de Loire qui ce retrouverait être en Bretagne avec son Hôtel de Région.

François Bayrou a défendu le principe de la libre détermination par les habitants de notre département au rattachement à la Région de leur choix.
Démocrate et souhaitant encore plus de démocratie, principalement participative, j'adhère à ce principe.
Le Mouvement Démocrate est très régionaliste et défend notamment les langues minoritaires.

Si je suis élu, je m'engage donc à défendre l'idée d'une consultation des habitants de Loire Atlantique sur cette question, mais également, lorsque le moment sera venu, l'idée de la création de grandes régions administratives
qui  auraient un réel poids au niveau national et européen, et permettrai d'assoir leur autonomie sur de nombreux points importants. Les départements y garderaient de ce fait tout leur sens.

Souhaitant avoir répondu à vos attentes, je posterai cette réponse sur mon blog afin qu'elle soit officielle et libre d'accès pour tous.

Bonne réception,
Sincères salutations.
 
Emmanuel CITTÉ
Candidat aux cantonales 2008
SAINT HERBLAIN OUEST INDRE
Repost 0
Published by Emmanuel CITTÉ
commenter cet article
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 23:36
Emmanuel-CITTE-candidat-MoDem-cantonales-2008-Saint-Herblain-Ouest-Indre.JPGEmmanuel CITTÉ

37 ans
Marié
3 enfants

Paysagiste
Militant associatif depuis 18 ans
Svetla-Guillemot-MoDem-suppl-ante-cantonales-2008-Saint-Herblain-Ouest-Indre.jpg


Svetla GUILLEMOT
supléante
39 ans
Mariée
2 enfants

Ingénieure d'études


Madame, Mademoiselle, Monsieur bonjour.

Nous ouvrons ce blog afin de nous présenter, vous informer de nos idées et de nos propositions pour l'avenir du département de Loire Atlantique et du canton de Saint Herblain ouest Indre.

Nous vous offrons notre écoute, notre bon sens et notre proximité "Pour un nouvel élan Autrement Démocrate".

En effet, nous pensons que si une une idée apparaît à un moment, quelque part, quelle qu'elle soit, c'est qu'il faut y prêter attention, l'étudier avec pragmatisme, ensemble, longtemps s'il le faut, et savoir si nécessaire ne pas s'entêter, mais toujours garder une vision à long terme du cap à tenir même si l'urgence du moment peut parfois faire douter ou nécessiter des pauses voir même une marche en arrière bénéfique, et faire que cette idée s'imbrique à consolider l'édifice qui est la fondation de l'avenir idéal que nous souhaitons tous pour nous même et nos enfants.

C'est pour celà que nous avons choisi de nous engager dans cette voie avec le Mouvement Démocrate, et nous savons que c'est tous ensemble que nous ferons avancer ce mouvement, et avec lui, avec vous, notre canton et notre département. 


N'hésitez pas a réagir à nos articles, nos idées afin de les faire avancer et faire avancer votre département. Nous ne prétendons pas, bien au contraire, détenir seul la vérité, mais tous ensemble, grace à vous, les personnes qui nous soutiennent et nous aide déjà en ce sens, nous nous en approcherons.

Bonne lecture.

Emmanuel CITTÉ et Svetla GUILLEMOT



Repost 0
Published by CITTE Candidat MODEM
commenter cet article

Présentation

  • : Emmanuel CITTÉ candidat MODEM pour les cantonales 2008
  • Emmanuel CITTÉ candidat MODEM pour les cantonales 2008
  • : Blog de présentation des idées pour la Loire Atlantique et le canton de Saint Herblain Ouest Indre par Emmanuel CITTÉ candidat et Svetla Guillemot supléante.
  • Contact

Recherche

Liens